Portrait de Stamatia Mavri, Développeuse Drupal

emeline.peysson
27/11/2019
Stamatia Mavri Développeuse Drupal

Après de brillantes études d’ingénierie informatique en Grèce, Stamatia a rejoint l’équipe d’Axess Open Web Services en 2018. Interview vérité sur son métier de développeuse Drupal / PHP / MySQL.

Axess Groupe : Peux-tu te présenter rapidement ?
Stamatia Mavri : Je m’appelle Stamatia et je suis développeuse Drupal depuis 3 ans maintenant.

A.G : Tu viens de Grèce c’est ça ?
S.M : Tout à fait. Mais je souhaitais voir autre chose et bouger. J’ai donc profité du fait d’avoir des amis ici (en France) pour découvrir le pays. Aujourd’hui, j’y exerce le métier que j’aime.

A.G : Comment es-tu devenue développeuse ?
S.M : Pour être honnête, je n’ai pas vraiment choisi ce métier par vocation, mais parce qu’il y avait des débouchés dans ce secteur. Puis, lorsque j’ai commencé mes études, j’ai découvert le digital et ses différents aspects. Ça m’a vraiment plu. Je me suis donc spécialisée au fur et à mesure des années pour aujourd’hui devenir développeuse web.

A.G : Que préfères-tu dans ton métier ?
S.M : Sûrement le fait de pouvoir travailler sur différents projets à la fois. Cela me permet d’apprendre constamment de nouvelles choses et d’évoluer tant humainement que techniquement.

A.G : Et quelles seraient les plus grandes difficultés du poste selon toi ?
S.M : Déjà, il est indispensable de savoir organiser son temps car c’est un métier où il faut savoir jongler en permanence avec différentes tâches. Sans compter qu’il faut se tenir au courant des dernières technologies et outils qui apparaissent sur le marché.

A.G : C’est donc un métier où il faut être curieux ?
S.M : Oui en effet. Je pense que sans curiosité, il est très difficile d’être développeur.

A.G : Et tu as toujours travaillé sur Drupal ?
S.M : Oui, toujours. A l’école, j’ai bien appris d’autres langages web mais j’ai toujours utilisé Drupal. Même dans l’entreprise où je travaillais précédemment, j’étais sous Drupal.

A.G : D’ailleurs, pourquoi avoir décidé de rejoindre Axess Open Web Services ?
S.M : Pour l’envie d’évoluer et la volonté de voir autre chose. Aujourd’hui, je ne regrette pas mon choix. L’entreprise est bien organisée, il y a une bonne ambiance et j’ai une belle relation avec mes collègues de travail. De plus, chez Axess, nous avons l’opportunité de pouvoir être actif dans la communauté Drupal. J’ai d’ailleurs eu la chance de participer au dernier DrupalCon qui s’est tenu à Amsterdam en octobre dernier.

A.G : Le DrupalCon ? Tu peux nous en dire plus ?
S.M : C’était une première pour moi et j’ai adoré. Le DrupalCon est un des rassemblements incontournables de la communauté Drupal. J’ai pu y rencontrer des personnes du monde entier et échanger avec eux sur leurs expériences, leur métier et leur façon de travailler. Quatre jours de sessions très intéressantes qui m’ont permis d’en apprendre plus sur les nouveautés de Drupal 8 et d’en savoir davantage sur Drupal 9 qui arrivera prochainement.

A.G : Une date de sortie pour Drupal 9 ?
S.M : C’est dans quelques mois, le 3 juin 2020 pour être précise. Il y aura bien entendu des évolutions, mais cette version ne devrait pas être trop différente de la précédente. Le véritable objectif de Drupal 9 est de rendre le CMS accessible à tous.

A.G : Pour en revenir à ton métier, à quoi ressemble une journée type de travail quand on est développeuse Drupal chez Axess Open Web Services ?
S. M : Tout commence par un café ! Ensuite, je regarde mon planning, les projets en cours ainsi que les tickets ouverts. Une fois cela fait, je peux commencer à travailler.

A.G : Et tu utilises beaucoup d’outils différents ?
S.M : Pour le codage, j’utilise PHPStorm. C’est un éditeur PHP, HTML, CSS et JavaScript. Ensuite, Redmine me suit partout car il me permet de gérer les tickets. Et enfin, Toggl pour le temps passé sur chacune de mes tâches et de mes projets.

A.G : En parlant de ça, quel est pour toi le plus beau projet auquel tu aies participé ?
S.M : Je dirais celui de Paris Musées car c’est un des premiers projets sur lequel j’ai travaillé quand je suis arrivée chez Axess Open Web Services. J’ai d’ailleurs toujours la chance de le suivre aujourd’hui. C’est ce que j’aime le plus dans mon métier : mener un projet de A à Z, réfléchir aux configurations possibles, coder, mettre en production, faire évoluer, etc. C’est motivant et inspirant !

A.G : Pour terminer cette interview, tu aurais un conseil à donner à ceux qui souhaitent devenir développeur ?
S.M : Si je devais n’en donner qu’un seul, ce serait celui d’aimer son travail, d’être passionné. C’est indispensable dans ce métier !