Blog

Etude de cas - Paris Musées

emeline.peysson
22/10/2019
Face aux enjeux et aux mutations digitales de ces dernières années, Paris Musées voit sa relation avec son public se modifier. C’est dans ce contexte que l’institution publique a lancé en 2016, un portail des collections inédit regroupant les 14 musées municipaux de la ville de Paris avec comme objectif premier de donner plus de visibilité à ses œuvres. Retour sur ce projet innovant.
Etude de cas Paris Musées

 

Face aux enjeux et aux mutations digitales de ces dernières années, Paris Musées voit sa relation avec son public se modifier. C’est dans ce contexte que l’institution publique a lancé en 2016, un portail des collections inédit regroupant les 14 musées municipaux de la ville de Paris avec comme objectif premier de donner plus de visibilité à ses œuvres.

 

Une stratégie digitale adaptée au milieu culturel

Chercheurs, grand public, professionnels d’art… Paris Musées a fait appel à Axess Open Web Services afin de renforcer sa stratégie de communication auprès de ses publics et ainsi répondre à quatre objectifs :
-    Créer un portail commun pour les 14 musées municipaux de Paris en y intégrant une passerelle unique vers leurs différents sites web.
-    Accroître la visibilité de ses collections comprenant 1 million d’œuvres et permettre une navigation fluide via internet.
-    Inciter l’internaute à parcourir le portail grâce à des thématiques illustrés par les œuvres des collections.
-    Communiquer et mettre en valeur ses expositions sur son portail tout en valorisant sa programmation d'activités culturelles dans les musées grâce à une refonte du site internet réalisée en janvier 2019.

« Nous avons choisi Axess Open Web Services pour leur compréhension de notre problématique et leurs références dans le domaine institutionnel, mais également pour leur approche technique et ergonomique. » explique Philippe Rivière, Chef du Service numérique de Paris Musées.

Drupal : un CMS puissant pour un projet d’envergure

L’ensemble des sites internet de Paris Musées fonctionnant déjà sous Drupal, le choix de ce CMS était fortement conseillé : « Une fois le cahier des charges validé, tout est allé très vite. Le plus gros du travail a été mené dans les flux des données et la numérisation des œuvres » nous confie Philippe Rivière.
Ouvrant une infinité de portes, le site web a été fait sur-mesure : il est notamment responsive, multilingue et doté d’un espace utilisateur. Qui plus est, une base de plusieurs millions d’items a été traitée afin de pouvoir proposer tout un ensemble de fonctionnalités : rechercher, filtrer, affiner et trier est très facile, sachant que le site propose également de personnaliser sa navigation avec des nouveautés et des suggestions en fonction de ses goûts personnels.

Vers une ouverture des données : l’Open data

Paris Musées a aussi la volonté de présenter en ligne un contenu ouvert et homogène grâce à l’utilisation d’une API (Application Programming Interface ou Interface de programmation en français).
L’API fait office de passerelle et récupère les informations dont elle a besoin dans une base de données unique (le portail des collections) pour ensuite les réinjecter dans les différents sites internet de Paris Musées (exemple : Musée Cernuschi, Petit Palais) et leurs applications mobiles ("Pas à Pas" du Musée Carnavalet).
Aujourd’hui à vocation interne, cette API sera ouverte à l’internaute début 2020 afin qu’il ait accès librement à toutes les données textuelles disponibles sur le portail des collections.

Des retombées non négligeables

Après la sortie de son site web « Paris Musées collections » en 2016, l’image de l’institution s’est renforcée avec pas moins de 14 retombées presse papier (Le Quotidien de l’art, Femme Actuelle, Direct Matin…), 39 retombées web (Le Parisien, Aujourd’hui Paris…) et 3 reportages télévisés (France 2, France 3 et BFM Business).
Le site a même été accompagné d’une campagne de communication sur Instagram où 10 instagrameurs ont réinterprété de façon créative et décalée les chefs d’œuvre qui étaient diffusés en ligne. Les créations ont ensuite été exposées dans la gare Saint-Lazare à Paris pendant près de 3 mois. Résultat : pas moins de 33 retombées en France (M6, France inter, Les Inrocks…) et 56 à l’internationales (The Telegrap, Mashable, Lonely Planet…).

Aujourd’hui, Paris Musées c’est :
-    Plus de 310 000 œuvres en ligne
-    Plus de 11 000 archives
-    Près de 11 000 ressources bibliographiques
-    Environ 40 000 visiteurs uniques par mois sur le site internet

Des améliorations continues

Trois ans plus tard, Paris Musées et Axess Open Web Services travaillent toujours ensemble afin d’améliorer sans cesse le parcours utilisateur tant d’un point de vue ergonomique que technique : « L’avantage d’Axess Open Web Services c’est son organisation projet, sa réactivité, sa réelle disponibilité au niveau des ateliers et son immersion complète dans la culture de notre institution. Cela leur permet de comprendre parfaitement nos enjeux et nos contraintes » indique Philippe Rivière.

Télécharger l'étude de cas

 

Le saviez-vous ?

Paris Musées est une institution publique administrative créée en janvier 2013. Elle rassemble les 12 musées municipaux de la ville de Paris et 2 sites archéologiques.
http://www.parismusees.paris.fr/fr
http://parismuseescollections.paris.fr/fr

Banques d’images gratuites : les alternatives à Adobe Stock et Shutterstock

emeline.peysson
23/07/2019
Des photos gratuites, libres de droit et de qualités ? Voici une sélection de 3 banques d’images sans attribution requise pour tous vos projets.
Banques d'images gratuites

Besoin d’illustrer votre site internet ? De créer une plaquette ou un flyer ? Pour ce faire, trouver de superbes photos HD est essentiel. A défaut de les faire vous-même ou de les acheter, vous pouvez tout aussi bien les télécharger gratuitement tout en respectant le cadre légal.
Voyons ensemble comment faire.

Pourquoi choisir des images libres de droit ?

Bien que des milliers d’images soient disponibles, notamment sur les moteurs de recherche, ces dernières ne vous donnent pas l’autorisation de les utiliser comme bon vous semble. En effet, une photo appartient à la personne qui la prend / qui la réalise. De ce fait, utiliser une image sans autorisation vous expose à des sanctions tant pénales que financières. D’où la nécessité de choisir des photos libres de droit sur des banques d’images en ligne. Mais vous vous rendrez vite compte que rien n’est gratuit, et bien que leurs tarifs soient raisonnables, le fait d’acheter une photo peut faire rebrousser chemin plus d’une personne.
Mais pas d’inquiétude, il existe également des banques d’images gratuites. Elles sont certes moins alimentées mais la qualité est souvent au rendez-vous.

Où trouver des banques d’images gratuites ?

Nous avons sélectionné pour vous, 3 banques d’images gratuites qui selon nous font partie des meilleures.
Sur ces sites, les auteurs vous autorisent à télécharger et utiliser librement leurs photos. Ces images appartiennent pour la plupart au domaine public : elles sont donc sous licence CC0.
Attention toutefois aux exceptions ! Pensez toujours à regarder les autorisations de chaque image avant de les utiliser.

N°1 - Pixabay >> https://pixabay.com/fr/

  • Plus de 1,7 million d’images et vidéos gratuites
  • Interface en français
  • Possibilité de choisir parmi différentes résolutions
  • Divers formats : photos, images vectorielles, illustrations et vidéos
     

N°2 - Unsplash >> https://unsplash.com/

  • Plus de 1 million d’images haute résolution
  • Interface en anglais
     

N°3 - Pexel >> https://www.pexels.com/fr-fr/

  • Des milliers de photos haute qualité
  • Interface en français
     

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour télécharger et utiliser librement des images HD. Pour cela, tapez simplement votre mot clé en français ou en anglais dans la barre de recherche de la banque d’images choisie.

Le conseil d’Axess Open Web Services : si vous ne trouvez pas votre bonheur tout de suite, essayez des requêtes plus larges que vous affinerez ensuite au fur et à mesure.